Profitez pleinement de vos sessions Adaptive Bodywork

BuzzMcCafferty.png
Buzz McCafferty - Adaptive Bodywork Unit I workshop - Academy of Lions, Toronto, February 01-02, 2014

Avant d’entreprendre votre parcours thérapeutique Adaptive Bodywork, voici quelques recommandations qui vous permettront de profiter pleinement de vos sessions. La série Adaptive Bodywork est un projet de réalignement corporel qui vous permettra d’éduquer votre sens kinesthésique et de reprendre possession de votre corps et de votre être afin d’éliminer les influences aliénantes qui abondent dans notre culture. Certains des conseils qui suivent vous conviendront plus ou moins, tandis que d’autres vous sembleront tout naturels. Prenez le temps de vous familiariser avec les possibilités et choisissez les suggestions qui correspondent à vos besoins.

• Il est recommandé de tenir un journal au cours du processus thérapeutique Adaptive Bodywork. Les changements, tant au niveau des sensations que dans les rêves et dans le vécu, pourraient vous surprendre. Commencez devant le miroir : que voyez-vous? Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit? Que ressentez-vous à l’égard de votre corps? Soyez honnête, notant les parties de votre corps que vous aimez, celles que vous aimez moins, celles qui vous apportent du plaisir, ce qui vous cause de la douleur chronique. Rappelez-vous de tout ce qui a influencé votre corps et votre image corporelle—des accidents ou des chirurgies, des incidents ou des imitations, vos parents ou vos modèles. Écrivez dans votre journal avant et après chaque session, ainsi qu’à tout autre moment lorsque l’inspiration vous frappe.

• Prenez le temps de faire une promenade avant et après chaque session pour bien en observer les effets : vous ressentirez les changements dans les versions « avant » et « après » de votre corps et dans le contexte familier de la marche. La marche vous aidera aussi à intégrer le travail de la session et vous changera les idées avant de reprendre le rythme de votre quotidien. Vous pourriez par exemple vous stationner un peu plus loin du bureau du praticien.

• Vous profiterez au maximum de la session si vous vous ouvrez à votre praticien. Une réaction de retrait ou de tension est assez commune. Si votre praticien crée trop de sensation par sa pression ou sa vitesse, dites-le lui afin qu’il puisse relâcher, ralentir ou arrêter. Votre praticien connaît son domaine, mais personne ne connaît mieux votre corps que vous-même. Chaque session vous appartient et vous obtiendrez de bien meilleurs résultats en accueillant le travail corporel et en vous laissant aller.

• Chacun a une façon différente de s’ouvrir à une thérapie corporelle. Cette ouverture est un processus volontaire mais subtile : soyez conscient de la partie du corps qui est manipulée et acceptez la pression du praticien. Cependant, si la pression est telle que vous décrochez mentalement, cela signifie probablement que le travail est trop intense et donc moins efficace. La seule exception pourrait être une partie du corps qui a subi un traumatisme important et qui conserve beaucoup de douleur. Il se pourrait donc que la douleur soit intense. Dans tous les cas, il faut développer un dialogue avec votre praticien pour qu’il puisse travailler avec vous de façon fructueuse.

• Entre les sessions, soyez à l’écoute de votre corps. Nous avons l’habitude de dicter à notre corps quoi faire de façon externe. La série Adaptive Bodywork est un moment d’écoute intérieure calme. Votre corps vous demande de bouger? Vous vous sentez agité? Allez danser ou faites des étirements. Votre corps vous demande plutôt de vous reposer? Écoutez-le, il se peut que vous ayez besoin de calme réparateur.

• Ne restez pas assis pendant trop longtemps : bougez de temps en temps, dégourdissez vos jambes une fois par heure si vous êtes au volant, ou faites des étirements durant des journées passées à l’ordinateur. Rester trop longtemps assis nuit à l’intégrité structurelle du corps.

• Après les sessions Adaptive Bodywork, prenez un bain chaud le soir avec des sels d’Epsom (sulfate de magnésium) pour soulager les courbatures.

• Vous remarquerez peut-être des tensions ou des malaises inattendus dans les jours qui suivent une session, le temps que le corps s’ajuste aux changements. C’est normal, et ça devrait passer assez rapidement. Mentionnez-le à votre praticien si la douleur est sévère ou dure plus que quelques jours.

• Vous pourriez également ressentir des sensations inhabituelles entre les sessions, des émotions fortes qui semblent surgir de nulle part. Encore une fois, c’est normal et passager. Autant que possible, remarquez les bouleversements que vous vivez et acceptez-les. Mentionnez les changements dramatiques ou inquiétants à votre praticien.

• Evitez d’imposer un idéal à votre corps, ou de forcer ce qui vous semble être une posture soi-disant parfaite. Les sessions sont conçues pour vous permettre d’atteindre un meilleur équilibre sans effort. Crisper vos épaules vers l’arrière ou ramener votre coccyx vers l’avant—là où vous croyez que vous « devriez » être—finira par vous nuire. Votre corps possède sa propre sagesse; laissez-le se détendre pour atteindre sa longueur et son équilibre naturels. Il se peut que votre posture corresponde à un fil de plomb ou à une grille, mais peut-être bien que non. Soyez fidèle à vous-même.

• Votre praticien Adaptive Bodywork vous donnera peut-être des mouvements ou des exercices de prise de conscience qui vous aideront à corriger de mauvaises habitudes et à en former de nouvelles entre vos sessions. Ces exercices devraient être effectués en douceur et assez fréquemment et ne jamais être forcés ou maintenus pendant trop longtemps. Garder une posture soi-disant parfaite ne fera que remplacer les anciens stress corporels par de nouvelles tensions.

• La plupart du temps, le patient aura avantage à remarquer quand d’anciennes habitudes corporelles reviennent afin de les corriger. Les mauvaises habitudes deviennent plus évidentes après les avoir identifiées et relâchées durant les sessions Adaptive Bodywork, mais il y a toujours un danger de rechute. La tâche du patient est de noter ces propensions et de les relâcher aussi souvent que cela s’avère nécessaire. Après un temps, le corps adoptera la nouvelle position comme sa position naturelle. Votre responsabilité principale est de rester sensible à ce que fait votre corps durant ce processus.

• Votre corps vous donnera aussi des indications au sujet de votre environnement. Votre « nouveau » corps vous demandera peut-être de modifier votre façon de vous tenir devant l’évier ou de vous assoir à votre bureau. Votre praticien peut vous aider à ajuster ce qu’il faut, mais il faut aussi que vous soyez à l’affût de ce que vous faites dans votre corps qui ne correspond plus à vos besoins.

• Les changements qui vous sembleront complètement nouveaux immédiatement après une session deviendront progressivement moins évidents. Ils sont encore là, mais votre corps a pu s’y habituer et les intégrer. La série Adaptive Bodywork a été conçue pour éviter la régression. Vous pouvez vous attendre à une évolution positive au courant des mois suivant la fin de la série.

• Prenez plaisir aux sessions! La série Adaptive Bodywork est une bonne façon d’explorer votre posture et vos mouvements. Votre praticien a trouvé que la série était à tel point importante et positive qu’il a décidé d’en faire carrière! Nous nous réjouissons de partager avec vous les découvertes et la souplesse de ce processus thérapeutique.